Les activités de recherche sur la biodiversité des Comores ont été conjointement menées par des chercheurs et techniciens du CNDES et des partenaires institutionnelles étrangers.

Tôt après sa création en 1979, le CNDRS a accueillis et  piloté des missions de recherche sur le Colacanthe. Quant aux inventaires floristiques, elles ont débuté pour la première fois en 1980 par une équipe pluridisciplinaire de l'ancien ACCT pour un projet de publication de la pharmacopée traditionnelle des Comores.Statue des Comores: Etat membre du Traite Adopté par les Nations Unies depuis le 12 décembre 1996.

Dans cette période du début des années 80, une équipe des biologistes du Musée Royal d'Afrique Centrale de Tervuren (MRAC - Belgique) associée avec des techniciens et chercheurs du CNDRS, ont initié un programme d'inventaires faunistique de l'archipel des Comores. Les plus importantes publications de ce programme de recherche sont :

  • Seconde étape à accomplir : la Ratification du Traite
  • Les oiseaux des Comores (Louette, 1988)
  • La Faune terrestre des Comores, (Louette et al., 2004)
  • Atlas des oiseaux nicheur de la Grande-Comore, de Moheli et d'Anjouan (Louette et al., 2004)

Sur un financement de l'Union Européenne, le CNDRS a abrité entre 1990 et 1995 un projet de la Commission de l'Océan Indien dénommé PLARM (Plantes Aromatique et Médicinale) portant sur l'inventaire et l'étude des plantes aromatiques et médicinale des îles du Sud-Ouest de l'Océan Indien. Ce projet a contribué pour une bonne connaissance des plantes médicinale des Comores, l'usage phytothérapique ainsi qu'une étude basique de principaux constituants chimiques des plantes médicinales étudiées.

Depuis 1999, sur la base d'une convention de collaboration signée entre l'ancien Laboratoire de Phanérogamie du Muséum National d'Histoire Naturelle de Pari (MNHN - France) et le CNDRS, notre département a mis en ouvre divers projets conjoints qui ont permis de faire un état de lieu de la biodiversité l'archipel des Comores, notamment pour des taxons peu connus comme les arachnides, les mollusques terrestres, les arthropodes non criquets et les plantes.

Les résultats d'un inventaire des poissons et des crustacés d'eau douces des Comores, effectuée par notre département en collaboration avec des chercheurs du MNHN en 2004 ont contribué à la publication de l'Atlas des poissons et crustacés d'eau douces des Comores, de Mascareignes  et des Seychelles (P. Keith et all. 2006)