L’Observatoire Volcanologique du Karthala a pour objectif :

      - D'assurer la surveillance de l’activité du volcanique et transmettre les alertes aux autorités sur les éruptions,

      - Promouvoir la recherche sur le Karthala pour comprendre son fonctionnement, évaluer le risque lié à ses activités et son interaction avec la population

      - Informer, sensibiliser la population sur le risque volcanique et d’assister les décideurs pendant les périodes de crise.

      Réseau et Technique de surveillance

      Pour assurer ses missions, l’observatoire dispose d’un réseau de surveillance déployé autour du massif du Karthala et constitué par des stations de mesures divers :

      - Stations sismologiques : 8 stations dont 4 couvrant la zone sommitale et 4  dans les zones basses

      - Stations mesures de déformation de l’édifice dont 2 stations iclinométriques et une station extensométrique,

      - Une station de détection de gaz précurseurs, principalement le C02 et le Radon

      Outre ces stations de mesure, l’OVK dispose égalment :

      - D'un réseau de surveillance par imagerie à distance, constitué par deux webcams balayant la zone sommitale,

      - Et d’un réseau de mesure électrique par Polarisation Spontanée (PS) pour le suivi de l’activité hydrothermale dans la zone sommitale du volcan

      Toutes les données des stations sont télétransmises et centralisées à l’observatoire  pour le suivi de l’activité du volcan. Une baie d’acquisition permet la réception instantanée et une numérisation des données sur un système « Earthworm » permettant l’acquisition des données sismologiques.

      L’acquisition des données est associée à un PC avec un système d’alerte précoce susceptible de déclencher des alertes téléphoniques sur le personnel de l’OVK en cas de données anormales.